Notre engagement pour le Cinquième Trimestre

Le « Cinquième Trimestre », moins connu que les précédents, est celui qui signe pour la jeune maman son « retour au monde ». Séparation avec bébé, retour au travail : tout semble normal et facile de l’extérieur, et pourtant rien ne l’est. C’est une période très sensible pour la jeune maman qui fait ses premiers pas pour trouver un nouvel équilibre personnel et familial. C’est sa naissance en tant que « mère active ». 

Pourquoi s’intéresser au 5ème trimestre ? 

On s’y intéresse car c’est un moment crucial où la jeune maman subit une pression gigantesque pour tout gérer et que rien n’est fait pour lui apporter le soutien dont elle a besoin. On souhaite donc mobiliser toutes les ressources nécessaires à son bien-être physique, psychologique, matériel, professionnel. Elle n’a pas à traverser cette période seule et nous pouvons collectivement faciliter cette transition ! 

Un cinquième trimestre aussi prenant que les précédents, mais sans soutien. 

Les quatre premiers trimestres tournent autour de bébé, pendant la grossesse et en tant que nouveau né, il est l’objet de toutes les attentions. La jeune mère bénéficie avec bébé d’un suivi médical étroit,  d’un temps sanctuarisé avec un congé maternité protégé par la loi, etc. Au cinquième trimestre, c’en est terminé. Il est admis que la vie redevient normale et que c’est à chacune de s’organiser au mieux dans son coin. 

La jeune maman est pourtant encore marquée par le post-partum. Physiquement cela reste compliqué : le sommeil reste souvent haché avec bébé, la fatigue s’accumule ; il est difficile de prendre soin de soi et d’organiser ses rdv de suivi post-natal ou de rééducation ; le changement de rythme avec la reprise du travail et la mise en place de la garde est fatigant, etc. 

Elle se retrouve bien seule pour répondre à une multitude de questions : 

Quand revenir au travail ? Faut-il aménager mon temps de travail ? Comment tout concilier malgré la fatigue et le manque de temps ? Comment exprimer mes nouvelles contraintes sans me porter préjudice au travail ? Comment partager la charge domestique et parentale avec mon partenaire? Quel est le meilleur mode de garde pour bébé ? Comment gérer mon allaitement avec la reprise ? Est-ce que je vais pouvoir revenir à mon niveau pro et avoir les mêmes opportunités d’évolution ? Comment défendre mes droits au travail ? A quel moment dois-je m’inquiéter côté fatigue et stress ? 

L’horrible mythe de la super working mum : double injonction à tout gérer sans que ça se voit ! 

La réussite du Cinquième trimestre ne doit pas reposer seulement sur les épaules de la jeune maman. Et pourtant nous sommes nombreux, très nombreux, à intégrer et/ou véhiculer les injonctions de la super working mum.

  • Celle qui revient à son top professionnellement.
  • Celle qui travaille l’esprit tranquille car bébé est gardé la journée et fait ses nuits.
  • Celle qui rentre dans son jean d’avant-grossesse
  • Celle qui offre un visage frais et reposé
  • Celle qui jongle habilement avec toutes les charges tout en restant une compagne disponible et aux petits soins.
  • Celle qui est ravie de retrouver bébé le soir et qui cuisine des petits pots maison.

Bref, ce mythe, ce mensonge, fait terriblement mal. Mais il reste celui à l’aune duquel nous parlons et traitons les jeunes mamans. On le retrouve sur nos réseaux sociaux, dans les magazines, dans les réponses (ou plutôt le silence) des entreprises. 

Un Cinquième trimestre plus contraignant en contexte de crise sanitaire

La crise sanitaire ajoute des difficultés supplémentaires. Il faut penser d’abord que le suivi médical pendant la grossesse et en post-partum en a pris un sacré coup. Le retour au travail s’appréhende donc dans ce contexte de plusieurs mois à vivre sa maternité de façon plus isolée et solitaire que la normale. La rupture de vie sociale pèse sur le moral et les prive de soutiens (prendre le relais avec bébé, venir aider pour le ménage et les repas, etc.), ce qui accroît une fatigue morale et physique qui ne s’évanouit pas à la reprise. 

Le retour en contexte de télétravail empêche de célébrer ce moment en équipe, de réintégrer un collectif de travail, de co-organiser la reprise des missions et la prise en compte de nouvelles contraintes ou envies. Il était déjà difficile de faire respecter les obligations légales comme l’organisation d’entretien de retour de congé maternité avec son manager ou la tenue d’une visite médicale de reprise. C’est désormais un challenge encore plus grand.

Alors c’est quoi un Cinquième trimestre réussi ? 

1/ Aborder collectivement le 5ème trimestre, sans en faire le « sujet des mères »

Déjà, c’est de prendre conscience que la maman n’est pas la seule concernée par cette période du retour au travail. A qui profite une mère et une compagne fatiguée physiquement et mentalement ? A personne. Ni aux enfants, ni à l’autre parent. A qui profite une collaboratrice épuisée, qui perd motivation et engagement au travail ? A personne. Ni à l’entreprise, ni à son équipe. Au contraire, tout le monde bénéficie d’une transition plus douce, plus sereine, plus efficace. Et chacun détient une pièce du puzzle.

2/ Reconnaître et accompagner les enjeux de la période

Ensuite, c’est déjà d’arrêter d’invisibiliser la charge et les difficultés qui pèsent sur la jeune maman au retour de congé maternité. Il faut accepter de nommer les choses telles qu’elles sont. Il est nécessaire de prendre en compte (toute) la réalité du vécu des jeunes mères pour organiser leur retour au travail dans les meilleures conditions en étant attentifs à leur état général et à leurs souhaits individuels. Cela signifie ne pas avoir peur de prendre les devants en tant que manager et poser les bonnes questions. Cela signifie se doter des bons dispositifs en entreprise et former les managers et les RH. Donner la parole et entendre ces femmes qui disent leur fatigue, leur ambivalence émotionnelle face à la reprise, leurs inquiétudes pour leur carrière, leurs souhaits de vive une maternité hors des injonctions et les laisser exprimer leurs attentes. 

3/ Changer nos croyances et nos cadres d’action

Aborder le cinquième trimestre autrement, centré sur les besoins de la jeune maman, c’est surtout mettre à jour nos croyances et rénover notre prise en charge. Il faut créer un nouveau cadre : un congé maternité et un congé paternité suffisants, un retour au travail progressif, une prise en compte de la maternité dans l’accompagnement des carrières des jeunes mères, un soutien à la conciliation vie privée- vie pro, une prise en charge administrative plus simple, etc. Bref, les idées d’action sont nombreuses ! Il suffit de commencer quelque part.

Comment on contribue chez Issence à appréhender différemment le Cinquième trimestre ?

C’est pour toutes ces raisons que chez Issence, on souhaite en parler, de plus en plus, partout et avec tout le monde !!

Nous avons construit plusieurs manières d’accompagner les jeunes mamans en entreprise et à l’extérieur

  • des ateliers thématiques en petit nombre pour organiser son départ et son retour de congé maternité pour parler de son vécu, avoir des ressources et des outils pour agir au mieux pour soi, et échanger avec d’autres mamans. 
  • des modules de formations / e-learning RH et managers pour sensibiliser l’encadrement en entreprise à la réalité de la jeune parentalité en général, et de la maternité en particulier, première étape pour changer les choses avant de co-construire en interne des nouveaux dispositifs. 
  • un assistant de poche digital qui accompagne la jeune mère à son retour au travail, avant et après, pour répondre aux questions des jeunes mamans et leur donner les conseils et les outils pour gérer le pro et le perso. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s