6 pratiques qui dézinguent les jeunes parents en entreprise

6 pratiques qui dézinguent les jeunes parents en entreprise

Welcome To the Jungle a écrit un article sur les pratiques courantes en entreprises qui mettent les jeunes parents en difficulté : les afterwork pour la cohésion d’entreprise, les réunions qui finissent tard, l’absence de process de reonboarding des salariées après un congé maternité …

Nous sommes ravies d’avoir contribué à cet article dont voici un extrait.

Sois performant·e et tais-toi !

Beaucoup de managers pensent qu’à son retour de congé paternité ou maternité, le / la salarié·e pourra immédiatement endosser la même charge de travail qu’avant. Grossière erreur… Car désormais le jeune parent a une charge mentale et physique toute autre. « Le retour au travail a été dur, surtout le fait de laisser mon fils en garde, quand je n’avais qu’une envie : m’en occuper moi-même. J’ai repris mon job et j’ai plutôt eu de la chance, j’ai récupéré plein de projets intéressants. Mais voilà, comme dans beaucoup de sociétés, les managers et la boîte au global ne me considèrent pas comme parent. Ils ont même tendance à renier ce nouveau rôle et les changements qu’il implique… », nous confie Alice. Le pire, c’est quand certain·e·s d’entre eux / elles ont le sentiment de ne jamais être à la hauteur, ni au boulot, ni à la maison : « En tant que parent, on se fait engueuler de tous les côtés. Tu es pris entre deux feux et tu as l’impression de tout faire mal… que ce soit au boulot ou avec tes enfants. »

L’antidote parent-friendly ?

Sensibiliser les managers à la fragilité que vivent ces jeunes parents : l’entreprise Issence propose ses services pour améliorer l’articulation parentalité / carrière en entreprise. Isma Lassouani, la cofondatrice, nous explique : « Il s’agit de changer la culture de travail pour aménager les horaires, ou ne serait-ce que former les managers à bien accueillir le retour de la salariée, comme si elle était une nouvelle collaboratrice. Nous aimons bien dire qu’il faut la re-onboarder car elle a été isolée quelques mois, elle est différente, elle revient avec de nouvelles contraintes et envies. De même, au vu de la crise sanitaire, il y a eu des changements organisationnels pour bon nombre d’entreprises. Il faut donc réapprendre à la collaboratrice le collectif, les nouveaux collègues, les objectifs et les outils qui ont évolué. Cela paraît évident mais ça ne l’est pas pour tout le monde. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :