5 conseils pour un départ en congé maternité pro et serein

Votre départ en congé maternité se profile. Ce moment de pause est bienvenu sur le plan physique, physiologique et émotionnel. Ce temps avant-naissance est fait pour vous reposer, vous préparer et vous recentrer sur vous.
Comment préparer son congé maternité pour en profiter pleinement ? Quid du travail ? Couper avec le travail n’est pas facile pour toutes les femmes et ne se vit pas de la même façon : ambivalence, culpabilité de s’arrêter, envie de tout lâcher, crainte de laisser ses projets en suspens, peur de l’avenir et du retour, crainte de l’impact négatif sur sa carrière, perte de motivation …
Partir en congé maternité l’esprit (le plus) tranquille (possible), ça se prépare. On vous propose 5 conseils pour y réfléchir et identifier les actions à mettre en place qui vous ressemblent.

Équilibre vie pro vie perso : Trouvez une solution de garde avec Le Smartsitting, un allié de taille

Trouver le juste équilibre vie pro vie perso au quotidien, ça passe aussi par trouver le partenaire de confiance pour la garde d’enfant, pour les sorties après l’école ou le mercredi.
Et si on vous disait que le Smartsitting, c’était la solution ? Ils ont répondu à nos questions et vous donnent 3 bons conseils pour bien choisir votre babysitter… Et aller au bureau l’esprit tranquille !

Busyness’Mam : l’importance du réseau dans le parcours professionnel des mères

Aujourd’hui nous allons à la rencontre de Hayat, 41 ans, maman de Lila et Noam, 9 et 4 ans, fondatrice de l’association Busyness’Mam, association à Montpellier œuvrant à l’autonomisation économique et sociale des femmes, notamment les mères, par le travail et l’entrepreneuriat. Elle nous pourquoi le réseau est important pour développer sa carrière.

Florence : « Lorsque le père repend le travail 15 jours après la naissance de l’enfant, s’occuper seule d’un bébé est extrêmement lourd à gérer »

Un nouveau témoignage aujourdhui. Celui de Florence, 31 ans, jeune maman de Nelson 2 mois. Elle nous parle avec humour et profondeur de sa première grossesse, de la préparation en couple, de la solitude d’après naissance, du soutien de son sage-femme, de la nécessité de s’écouter et du chemin pour se retrouver en tant que femme après la naissance.

Anne-Laure : « j’ai plutôt vécu la grossesse comme une parenthèse dans mes projets professionnels »

Anne Laure, 33 ans, est la maman de Jean, 18 mois et Louise, 6 mois. Elle nous raconte ses maternités, son choix de s’arrêter professionnellement pour être disponible pour ses enfants et son rapport au regard des autres. Assumer ses choix d’éducation, évoluer dans son parcours de femme : autant de questions qui animent Anne-Laure !